Actualité

Revêtement en poudre et usine de revêtement

Revêtement Maydos

Usine de revêtement

Le revêtement en poudre est un processus de finition dans lequel des matériaux thermoplastiques ou thermodurcissables secs et fluides sont appliqués sur les surfaces et fondus en une couche uniforme. Cette technologie de revêtement est une alternative rentable aux méthodes de revêtement liquide pour produire des finitions de surface fonctionnelles et décoratives.

Les entreprises de fabrication peuvent effectuer les opérations de revêtement en poudre en interne avec un équipement standard ou en faisant appel à un entrepreneur de services de finition. Ce dernier fournit des systèmes personnalisés adaptés à des applications de revêtement industriel spécifiques.

Préparation

Le revêtement en poudre est un processus d'application de peinture en poudre sèche sur la surface d'une pièce métallique pour former une couche protectrice solide et durable. Ce revêtement peut être décoratif ou fonctionnel. C'est une alternative high-tech et écologique au revêtement liquide car il n'utilise pas de solvants ou de produits chimiques pour créer le revêtement.

Cette méthode de revêtement est devenue extrêmement populaire dans l'industrie métallurgique, en particulier parmi les entreprises qui exigent une apparence durable et attrayante pour leurs produits. Ses avantages incluent la résistance à la corrosion, à la chaleur et à d'autres facteurs environnementaux. Le revêtement en poudre est également une solution économique car il est extrêmement polyvalent et hautement personnalisable. Il peut être appliqué sur tout type d'objet métallique. Il peut être utilisé pour les machines, les meubles, les véhicules et d'autres articles.

Avant qu'une pièce de métal puisse être revêtue, la surface doit subir une préparation approfondie. Cela comprend le nettoyage, le rinçage et le décapage pour éliminer les contaminants. Il est important d'enlever toute saleté ou autres résidus, car ils peuvent affecter l'adhérence du nouveau revêtement. Le processus de gravure peut être utilisé pour lisser les surfaces rugueuses et créer un meilleur profil pour le nouveau revêtement.

Selon le type de revêtement, la surface peut devoir être cuite au four avant de pouvoir être finie. Ceci est particulièrement important pour les métaux qui ont une tendance plus élevée à absorber les huiles lors de la fabrication. Une étape de pré-cuisson aidera à éliminer les taches d'huile ou l'humidité indésirables qui peuvent provoquer l'écaillage ou l'écaillage de la nouvelle poudre.

Une large gamme d'équipements peut être utilisée pour le processus de préparation, y compris des stations de lavage, des salles de sablage et des fours de séchage. Il est important de suivre les procédures correctes pour chacune de ces étapes, car elles détermineront dans quelle mesure le produit fini adhère au substrat.

Les étapes de gravure et de cuisson sont généralement réalisées à la main, mais certaines entreprises proposent des solutions automatisées. Cela permet au revêtement d'être fait plus rapidement et réduit également le risque d'erreurs. Il est également possible d'appliquer une finition claire ou métallique à la surface d'une pièce de métal, ce qui ajoute un attrait visuel et protège la surface contre la corrosion.

enrobage

Un revêtement est une couche protectrice et/ou décorative appliquée sur un objet, appelé substrat. Un revêtement peut être constitué de liquides, de gaz ou de solides. Les revêtements industriels peuvent être décoratifs, fonctionnels ou les deux. Ils peuvent inclure un large éventail de caractéristiques et d'avantages, notamment la résistance à l'abrasion, la lubrification à film sec, l'antistatique et la résistance à la corrosion.

L'équipement de revêtement est généralement configuré en fonction des exigences de production du produit. Une grande variété de systèmes entièrement continus et semi-continus sont disponibles, allant des conceptions à un seul bac à plusieurs bacs. Un système entièrement continu est un ensemble complet capable d'appliquer le revêtement souhaité en ligne avec un processus de compression à grande vitesse. Un système typique utilise plusieurs bacs de revêtement disposés en ligne (horizontale ou verticale), le substrat étant introduit dans le dispositif de revêtement à partir d'une extrémité et les produits finis emballés sortant de l'autre.

Un système semi-continu est de conception similaire à un système entièrement continu, mais fonctionne avec un temps de traitement inférieur. Cela permet à l'opérateur de faire varier le temps de séjour dans chaque segment de revêtement individuel pour répondre à une exigence d'application spécifique. Par exemple, des temps de séjour courts peuvent être utilisés pour des revêtements cosmétiques avec de faibles gains de poids, tandis que des temps de séjour plus longs peuvent être nécessaires pour des comprimés enrobés nécessitant des gains de poids cibles plus élevés.

Le revêtement en poudre est une méthode de finition dans laquelle un matériau en poudre thermoplastique ou thermodurcissable sec et fluide est appliqué sur une surface, puis fondu et durci en un revêtement uniforme. C'est une alternative écologique au revêtement liquide, car il produit moins de composés organiques volatils (COV) qui contaminent l'air intérieur. Les revêtements en poudre sont également disponibles dans une grande variété de couleurs, de finitions, de textures et d'épaisseurs qui ne sont pas facilement réalisables avec les procédés de revêtement liquide.

Les lignes de revêtement spécialisées sont souvent utilisées pour produire du papier et des films anti-adhésifs, ainsi qu'une grande variété de rubans adhésifs et de stratifiés sensibles à la pression. Ces lignes sont généralement basées sur une conception de rouleau et consistent en un système de dosage pour appliquer le matériau de revêtement sur le substrat de support, suivi d'un tunnel de séchage avant que la bande enduite ne soit rembobinée.

Guérison

Un élément clé de tout système de revêtement est le processus de durcissement. Il est chargé de façonner les propriétés finales d'un revêtement, d'influencer son adhérence au substrat et sa durée de vie avant de se dégrader. Le processus de durcissement consiste à élever la température de la pièce à un niveau spécifié pendant une période de temps. Cela permet aux solvants de s'évaporer et aux résines du revêtement de se réticuler, formant un film inerte et résistant.

Il s'agit de l'une des étapes les plus critiques du processus, et une erreur peut considérablement nuire aux performances d'un revêtement industriel. L'échec du durcissement d'un revêtement en poudre peut entraîner une sous-performance de différentes manières, y compris le fait de ne pas fournir la résistance à la corrosion souhaitée et d'autres avantages liés à la surface.

Le durcissement est un processus à multiples facettes et nécessite beaucoup de temps, de précision et de surveillance. Bien que la plupart des gens connaissent l'étape de séchage des peintures liquides, ils ne comprennent peut-être pas que le revêtement en poudre a également une étape de durcissement. L'étape de durcissement du revêtement en poudre est importante car elle permet aux chaînes polymères synthétiques du revêtement en poudre de se lier ensemble, formant une finition inerte et résistante à l'usure.

L'étape de durcissement de la poudre peut être plus compliquée que le processus de séchage de la peinture liquide car elle nécessite une combinaison précise de température, d'humidité et de temps d'exposition. Le four de durcissement doit être soigneusement entretenu et calibré afin de produire les conditions de durcissement correctes pour un matériau de revêtement particulier. Si ces facteurs ne sont pas soigneusement surveillés, le revêtement ne répondra pas à ses spécifications de performance et peut même être une source de défauts du produit.

Le revêtement en poudre peut également être plus rentable que les revêtements liquides à long terme, car il se traduit par un délai d'exécution plus rapide et réduit le besoin d'espace de stockage coûteux. Cependant, les coûts initiaux d'achat d'équipement de revêtement en poudre peuvent être prohibitifs pour certaines entreprises. De plus, la retouche d'articles avec un revêtement en poudre est difficile et nécessite plus de main-d'œuvre qu'un revêtement liquide, il est donc souvent nécessaire de faire appel à un prestataire de services de finition.

La clé est de trouver le juste équilibre entre ces exigences contradictoires. La meilleure façon d'y parvenir est d'avoir une bonne compréhension du processus et de son fonctionnement, afin que vous puissiez prendre des décisions éclairées sur le type de technologie qui sera le plus approprié pour votre application spécifique. Cela peut vous aider à faire correspondre votre sélection de revêtement avec les performances, l'application et les exigences réglementaires.

Entretien

L'entretien du revêtement est essentiel pour maximiser la durée de vie d'un système de protection contre la corrosion. Trop souvent, les gestionnaires d'installations ne pensent pas à un plan de maintenance dès le début d'un projet. En conséquence, ils peuvent se retrouver avec un pont ou un réservoir vieillissant dont la structure est déficiente des années plus tard.

Dans de nombreux cas, une dégradation rapide du revêtement indique qu'un produit chimique auquel le revêtement n'est pas résistant a été introduit. Dans ce cas, le revêtement doit être enlevé, nettoyé et recouvert pour restaurer son intégrité. Ce processus peut prendre du temps, en particulier lorsqu'une installation ou une structure entière doit être évacuée pour effectuer les travaux.

Pour éviter des coûts de réparation coûteux, les ingénieurs peuvent préparer des programmes de maintenance rentables lors de la phase d'installation initiale. Cette approche permet au client d'évaluer le coût du cycle de vie de chaque option, par rapport à une analyse de la valeur actuelle (PVA). Selon les circonstances, le PVA peut également aider à prendre des décisions sur la capitalisation ou non du coût d'un système de revêtement protecteur. Un programme de maintenance prescriptif peut être beaucoup plus rentable que d'engager une société de conseil pour inspecter une installation ou une structure, rédiger un plan recommandé, puis facturer des dizaines de milliers de dollars pour leurs services.